Règles à suivre dans l’organisation d’un Congrès Mondial de Philosophie

La version française de ces règles est en train d'être préparée.

Réglements pour les Congrès de la FISP

Un des buts fondamentaux de la FISP, d’après l’article 2g de ses statuts, est celui de promouvoir des rencontres philosophiques ayant lieu sous ses auspices. La FISP s’engagera à fournir son appui pour l’organisation et la publicité à telles rencontres et, en retour, elle exige que celles-ci se déroulent selon des régles précises. Les congrès dont il est ici question peuvent varier quant au nombre de leurs participants, quant à l’étendue de leur intérêt philosophique. Pour plus de simplicité, ces régles ne distinguent que deux types de congrès à savoir, 1) les congrès internationaux majeurs de la FISP, 2) les congrès de la FISP. La qualification du congrès est une des questions auxquelles ces régles s’adressent.

Congrès internationaux majeurs de la FISP

1) Un tel congrès devrait être d’une grandeur à peu près egale à la moitié d’un Congrès Mondial. Il est souhaitable que plusieurs pays et plusieurs sociétés membres de la FISP (dont une seule peut prendre l’initiative principale), s’occupent de son organisation et sa réalisation.
2) Afin d’éviter une confusion avec le Congrès Mondial, la rencontre ne devrait pas avoir lieu l’année qui précède ou qui suit le Congrès Mondial. La qualification exacte du congrès doit être approuvé par le comité directeur de la la FISP
3) Il est souhaitable que trois membres au minimum du comité directeur de la FISP soient membres du comité organisateur de la rencontre. Ces trois membres devraient recevoir une aide financière qui couvrirait, si possible, les frais de voyage et du logement. Le congrès pourrait avoir lieu en même temps qu’une réunion du comité directeur de la FISP ou du Bureau.
4) Les informations concernant les dates et le lieu du congrès devraient être communiquées au site-web de la FISP au moins une année avant sa réalisation. Les informations plus détaillées devraient être données au fur et à mesure qu’elles sont établies, afin que les sociétés membres de la FISP aient toute facilité pour participer au congrès.

Congrès de la FISP

5) Un tel congrès est normalement organisée par une seule société membre de la FISP, bien que plusieurs puissent y collaborer.
6) Il faut que le CD de la FISP soit averti de la qualification et du genre de la rencontre pour que celui-ci examine et approuve sa nature de congrès de la FISP.
7) Il est souhaitable que la participation des membres du comité directeur de la FISP soit encouragée.
8) Des informations détaillées sur les dates et le lieu du congrès devraient être communiquées au site-web de la FISP aussitôt que possible, afin que les sociétés membres de la FISP aient toute facilité pour participer au congrès.

 

REGLES CONCERNANT LES ARCHIVES DE LA FISP

Les Archives de la FISP doivent être confiées à une institution publique.
Cette institution devra assurer leur conservation, leur tenue en ordre et leur classement sous la responsabilité d’une personne explicitement indiquée. Elle devra aussi assurer la mise à disposition des locaux, du personnel et des fonds nécessaires a cet effet.
Ces archives doivent toujours être accessibles aux membres du CD de la FISP, et à d’autres personnes seulement sur autorisation écrite du Président de la FISP ou de son Secrétaire Général.
Aucun document ne pourra quitter les Archives. Seulement des photocopies en pourront être faites sur demande et avec les autorisations prévues au paragraphe C. Aucun document ne peut être publié sans 1’autorisation écrite du Président ou du Secrétaire Général.
L’institution consignataire des Archives devra informer le Secrétaire Général de toute modification concernant le responsable et la gestion de ceux-ci. Elle devra aussi donner au Secrétaire Général un préavis de six mois dans le cas qu’elle décide de ne plus continuer à garder les Archives de la FISP. adopté par le Comité Directeur de la FISP Palermo, le 14 septembre 1985.